Pierre Sautarel où le mirage de la respectabilité

Pourquoi les prises de positions d’une certaine frange de l’ «extrême droite » trahissent la vacuité de leur prétention à la respectabilité, et à une supposée prise de distance avec le marasme des automatisme « dissidents ».

L’administrateur du site FdeSouche a provoqué une levée de boucliers après avoir pris position en faveur de frappes françaises, et plus largement, « occidentales », contre le gouvernement de Damas.

Sur le cas syrien, Sautarel fait montre d’un pseudo « occidentalisme », à la mode sur quelques plateformes récentes, et qui se définit comme une réaction face aux excès et au caractère systématique du logiciel dissident traditionnel, largement hérité d’ER.

On comprend sans peine qu’à force d’arpenter twitter, Sautarel soit fatigué des tweets génériques et prévisibles des jean-dissidents :

« Micron bombarde la syrie au lieu de s’occupé des fichés S !!!!??? »

La légitime exaspération face aux cascades d' »analyses » twittereques ne doit cependant pas conduire à adopter une quelconque complaisance pour le discours inverse : celui qui se drape dans le confort de l’officiel et méprise de sa superbe l’odorante fosse à complotistes.

Outre les deux questions essentielles de la réalité de ces attaques chimiques, et de la responsabilité de l’armée syrienne dans l’utilisation de telles armes,  tachons d’analyser la question des frappes de manière froide et pragmatique, avec l’utilitarisme décomplexé dont se prévalent les hérauts d’une intervention :

Où est l’intérêt (militaire, économique, stratégique) pour la France de participer à ces frappes ? Mes ultérieurs détracteurs répondront : il s’agit de réaffirmer sa puissance et de ne pas perdre la face ? Oui mais à quel prix ? Celui d’une perte de crédibilité si la responsabilité desdites attaques vient à être sérieusement remise en cause ? C’est absurde, et on sent que l’argumentation – qui ne repose que sur le symbole dans la mesure où il ne s’agit que de bombardements « de principe », – est poussive et peu convaincante.

Par ailleurs, il ne manque pas de sel de voir celui qui revendique une finesse d’analyse à travers cette position (« iconoclaste » par rapport à son audience) retweeter des propos aussi bêtes que les suivants, qui disent en substance : « en Syrie ce sont des bougnoules qui s’entretuent ».

ScreenHunter_2572 Apr. 15 14.13
Affligeant de bêtise : comme si le complexe conflit syrien avait quoique ce soit a voir avec un massacre entre tribus…

Cette apparent appétit à rallier un discours plus « officiel » n’est pas surprenant. Pierre Sautarel est en effet un homme de paradoxe, et son rapport à certaines étiquettes politiques ressemble a s’y méprendre au refus buté d’un âne à qui on demande de traverser un  ruisseau.

Sachez-le, Sautarel ne se considère pas comme un « faf », ou un « facho », et ne veux rien avoir à voir avec ce qu’on appelle l’ « extrême droite », terme qui désigne en réalité un imbroglio hétéroclite, souvent pathétique et parfois amusant. Ce magma politique a néanmoins un dénominateur commun systématique : celui de la critique de l’immigration et de l’opposition à celle-ci.

ScreenHunter_2573 Apr. 15 14.47
Tout ça pour ça…

Or, le site de M. Sautarel, FdeSouche, s’inscrit sans l’ombre  d’un doute dans cette mouvance. En effet, cette plateforme s’emploie non sans succès à cataloguer inlassablement le caractère urticant du vivre ensemble, et ses titres se ressemblent jusqu’à provoquer une lassitude désabusée :

Montepllier : karim insulte un retraité et le frappe a coup d’extincteur

Lille: violée sur un parking par un « mineur isolé », elle est accusée de racisme

On le comprend, FdeSouche pourrait sans peine être remplacé par un algorithme, tant il ne s’agit que d’un inventaire de faits divers parus dans la presse, sans l’once d’un contenu propre. Mais la n’est pas le propos. Le rejet viscéral de Sautarel face a tout étiquetage comme « facho » a ceci de désespérément comique que lui et son site son perçus comme tel par la totalité des médias et du public.

C’est un fait qui ne sert à rien de nier : parlez de « FdeSouche » à votre collègue moyen et voyez le résultat !
Sautarel sait-il qu’il est la vedette d’un livre consacré à la « fachosphère » ?
Est-il cité ou relayé par des partis politiques, y compris le Front National ?
Qu’a –t-il obtenu après tant d’années de quête de respectabilité ?

Outre ce paradoxe, il est intéressant de souligner que Sautarel appartient à une certaine « droite » qui s’époumone à dénoncer certains phénomènes sociaux (féminisme, culture de l’excuse, ethnomasochisme) en feignant d’en ignorer l’origine. Un peu d’honnêteté  intellectuelle et de lucidité permet pourtant d’identifier rapidement l’indéniable origine communautaire des frénésies déconstructrices, qui sont à l’origine de l’affaissement moral de l’occident (Judith Butler et sa cohorte de féministes névrosées, Ecole de Frankfort, Saul Alinsky…). Entre être un monomaniaque ryssenien et nier des tendances aussi lourde, il y a un monde. En effet, on ne lui demande pas d’en parler sans cesse et à toute les sauces, mais il y a un certain déshonneur à s’épuiser à chasser les mouches du salon sans jamais envisager de fermer la fenêtre. 

ScreenHunter_2576 Apr. 15 15.08
Ceci est un fantasme d’extrême droite
ScreenHunter_2575 Apr. 15 14.53
« Dieu se rit des hommes qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes. »
ScreenHunter_2578 Apr. 15 15.13
Nos meilleurs alliés
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s